RDC: vive la particratie!


Le drapeau du PPRD, le parti au pouvoir

Le drapeau du PPRD, le parti au pouvoir

Hors du PPRD, parti kabiliste, point de salut. Démonstration est ainsi apportée par la nomination, fin octobre 2015, de vingt et un commissaires « spéciaux » et de leurs quarante-deux assistants. Cet étrange attelage est chargé, selon la volonté du PPRD, de « gérer » à son profit les province(tte)s nées du récent démembrement du pays.

Caractéristique « exceptionnelle » des bénéficiaires de la promotion : tous les commissaires spéciaux sont étiquetés membres actifs du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) ou militants des partis parasites. Aux termes de l’ordonnance portant leur nomination, ils sont notamment chargés de doter les nouvelles province(tte)s « d’une administration, des services techniques et des infrastructures minimales pour pouvoir créer les balises nécessaires favorables à l’arrivée de nouveaux gouverneurs ».

Ce charabia pépérdien-politico-administratif vous dit-il quelque chose ? Faites de votre réponse, s’il vous plaît, un secret d’État. Il n’empêche que le commun des Congolais découvre, ahuri, que l’administration de la RDC est privatisée et déclarée « pépérdienne ». En d’autres termes, avant l’alternance politique tant redoutée au sommet de l’État, le PPRD & Alliés – alias Majorité présidentielle – a décidé de s’octroyer le monopole de l’exercice de tous les pouvoirs : politique, judiciaire, législatif, policier, administratif.

Cela voudrait signifier que, sous le nouveau règne pépérdien, ne peuvent accéder aux charges publiques que les détenteurs de la carte PPRD & Alliés. Eux seuls seraient crédités, croit-on, d’une solide formation, d’une riche expérience professionnelle, d’un casier judiciaire aussi vierge que Marie mère de Jésus, d’un indéfectible attachement à la vision de Jeff Ka.

Cela fait craindre que des millions de sans-partis, dont des libres penseurs, des jeunes et tous les analphabètes, ne soient inexorablement exclus de jouissance de la richesse nationale. Y aurait-il mystère à voir rejeté le système qui annonce la boulimie de sa majorité d’élus, au détriment de la très grande majorité d’électeurs ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :