La Double Vie d’Emilie Sagée


La Double Vie d’Emilie SagéeDe nombreuses histoires et légendes racontent que nous possédons tous un double en ce monde. C’est tout du moins l’expérience que vécut Émilie Sagée au XIXe siècle, une jeune préceptrice engagée dans un pensionnat de jeunes filles à Riga en Lettonie.

Qui est Emilie Sagée ?

A l’époque des faits, Émilie Sagée est une jeune française sans histoire de trente-deux ans réputée pour son calme et sa discrétion. Elle aime les voyages et saisit cette opportunité pour connaître une contrée dans laquelle elle n’aurait sans doute jamais été autrement.

C’est avec une grande excitation et une grande joie qu’elle arrive un beau matin de 1845 dans ce pensionnat pour jeunes filles de familles riches à Riga en Lettonie. Elle doit y enseigner le français.

Émilie semble être une jeune fille équilibrée, sociable, intelligente et vive et tout à fait ordinaire qui s’investit complètement dans son travail.

Elle excelle d’ailleurs tant comme professeur que tout le monde l’apprécie… à tel point qu’au début, le directeur et les autres professeurs ne prêtent qu’une oreille discrète aux histoires étonnantes de ses élèves.

Une étrange apparition

En effet, toutes les jeunes filles, qui déclarent apprécier leur préceptrice et n’ont aucune récrimination à son encontre, racontent des choses tellement étonnantes qu’on ne les croit pas de prime abord.

En présence d’Emilie Sagée, il se passe en effet des choses étranges pendant ses cours qui, au demeurant, sont reconnus d’une grande qualité.

Entre autres, une fois : ses élèves racontent avoir vu un double d’Emilie se mettre au tableau à côté d’elle et mimer son attitude.

Une autre fois, alors qu’elle écrit sur le tableau noir, qu’elle n’est pas la stupéfaction de ses élèves de la voir, en même temps, assise au fond de la classe. A l’écoute du récit de tous ses phénomènes, Émilie Sagée semble être au courant mais déclare ne pas les provoquer volontairement.

En une autre occasion, cette fois, c’est le responsable des jardiniers qui, la voyant se promener dans le jardin à l’heure du dîner, se rend au réfectoire où il la trouve en train de souper au même moment avec les autres professeurs !

Un don énigmatique !

Cette fois, l’histoire est prise au sérieux par la direction qui, devant les protestations des parents, finira par licencier Emilie Sagée qui déclara que ce n’était pas la première fois qu’elle était renvoyée pour des faits qu’elle ne semble d’ailleurs pas souhaiter et dont elle pâtit depuis des années !

Elle restera un moment sans travail puis fait la connaissance d’un expert russe en sciences parapsychiques, Alexandre Aksakof. Celui-ci, malgré de nombreuses tentatives, n’arrivera pas à expliquer ce phénomène.

Émilie Sagée disparut mystérieusement sans laisser de trace en 1850, encore une fois, mêlée à un événement énigmatique.

Une étrange disparition

Cette année-là, une riche noble russe, qui l’avait engagée comme dame de compagnie, est retrouvée morte dans son château en Russie.

Des témoins déclarèrent avoir vu Émilie sortir de l’opulente demeure alors que d’autres affirmèrent l’avoir aperçue, au même moment, à Saint-Pétersbourg à plus de quatre cents kilomètres de là ! Ce fut sa dernière apparition.

Il s’agirait d’un cas de « double marcheur ». Selon les spécialistes de ce phénomène : l’ombre d’une personne peut se séparer de celle-ci et acquérir une certaine autonomie dont la faculté de se retrouver à côté de la personne en question ou à des centaines de kilomètres de là suivant les cas.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :