Bientôt un Marché international à Kinshasa


Une vue de Kinshasa

Une vue de Kinshasa

Bientôt, la capitale de la RDC sera dotée d’un « Marché international » dont les travaux de construction seront lancés le 07 mai 2015 à Kinshasa, selon son Directeur général.

« L’équipe d’ingénieurs et d’architectes est déployée sur le terrain dans le cadre des travaux préliminaires. Les travaux actuels consistent entre autres à identifier le lieu où l’on devra trouver les matériaux de construction. D’ici à décembre 2016, plusieurs édifices modernes sortiront du sol de Maluku (une commune urbano-rurale, située à 80 km à l’Est de Kinshasa) », a rassuré José De Melim, DG du Marché international de Kinshasa (MIK).

Selon lui, « le MIK vise notamment, l’accroissement des investissements productifs dans le secteur agricole en réduisant les importations ainsi que la sécurité alimentaire ». Ce Marché sera érigé sur une étendue de 14,6 hectares dans le site de la Zone Economique Spéciale (ZES) de Maluku. Ce, compte tenu « des externalités positives » qu’il devrait générer. « Cet espace compte donner aux familles kinoises des produits frais à un prix abordable car le MIK est constitué de plusieurs bâtiments dont trois blocs principaux pour la vente des fruits et légumes, de pomme de terre et oignons et un petit supermarché constitué d’un bloc de vente des poissons, des poulets, de la viande et des œufs », a expliqué mercredi, le DG de MIK..

« Chaque bloc est doté d’un store room (dépôt) et d’une chambre froide. Le principe ici étant de vendre des produits frais. On y trouvera également une banque, un bâtiment administratif », poursuit José De Melim. « Au moment où je vous parle, ajoute-t-il, ce site est en train d’être aménagé dans ce sens que nous acheminons déjà les équipements de génie civil. La date prévue pour le début des travaux est le 7 mai 2015. S’agissant des opérations d’achats, tout se fera au moyen d’une carte bancaire ».

A en croire le DG de MIK, « le Marché international de Kinshasa est une société bâtie sous le principe économique de partenariat public-privé (PPP) et qui aura le statut d’une entreprise, cotée dans un premier temps à la bourse de Johannesburg, en attendant la création d’une bourse des valeurs à Kinshasa ».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :