Revue de presse congolaise de lundi 14 avril 2015


Les journaux paraissant à Kinshasa

Les journaux paraissant à Kinshasa

À la Une, Le Phare annonce qu’« à plus de 80 ans, le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Etienne Tshisekedi, sera bel et bien candidat à la   présidentielle de 2016 ».

C’est son fils, Félix Tshisekedi, Secrétaire national chargé des relations extérieures, qui a livré cette information alors qu’il participait, le samedi 11 avril 2015, au siège du parti, à la cérémonie de remise et reprise entre le nouveau président de la Ligue des Jeunes de son parti, Baruti, et l’ancien, Freddy Pindi, nommé  Secrétaire national de l’UDPS en charge de la mobilisation », rapporte-t-il.

De l’avis du journal, « avec cette annonce, les potentiels candidats à la prochaine élection présidentielle doivent revoir leurs calculs », soulignant que « la bataille va être serrée pour la conquête du fauteuil présidentiel ». « Félix Tshisekedi a appelé les militants de l’intérieur comme de l’extérieur à se mobiliser pour la victoire finale, afin que  l’historique opposant accède à la magistrature suprême du pays, après le cafouillage électoral de 2011 », rapporte Le Phare.

Il note que « Félix Tshisekedi a réaffirmé la position de l’UDPS réclamant le dialogue pour résoudre la crise multiforme que connait la RDC, suite à la crise de légitimité récurrente au sommet de l’Etat ». Et d’indiquer que « ce dialogue est inscrit dans l’Accord-cadre d’Addis-Abeba ».   « Il ne s’agit pas de partager le pouvoir avec le président Kabila », rapporte le quotidien.

« Elections couplées, découpage territorial…Kingakati 2 : impasse dans la Majorité », constate Le Potentiel.

Selon le tabloïde « comme le 23 mars 2015 lors de la dernière rencontre autour de son autorité morale à Kingakati, la Majorité présidentielle (MP) n’est pas parvenue dimanche à aplanir ses divergences ». « Désormais, constate-t-il, la guerre des clans a gagné ses rangs ».

A en croire Le Potentiel, « entre les progressistes et les conservateurs, le rapprochement parait presqu’impossible », affirmant qu’« à Kingakati, l’aile dure de la MP s’est finalement imposée ». « La rupture est consommée. On est de plain-pied dans l’impasse », se plaint-il.

Car, écrit-il, « les contradictions et les divergences sont loin d’être dissipées en son sein. Rien de concret n’est sorti le dimanche à Kingakati dans une réunion animée par Aubin Minaku, secrétaire général de la MP ». « Alors que, regrette Le Potentiel, initialement cette rencontre était censée être présidée par l’autorité morale elle-même ».

Il note que « la MP est restée de marbre » au sujet des élections,  « se soumettant au calendrier électoral global proposé par la Ceni, le 12 février 2015 ». Selon le journal, « aucune étape du cycle électoral ne devait être éludée ».

Dans ses colonnes, Le Potentiel note que « l’autre point d’achoppement a porté sur le découpage territorial sur lesquels certains leaders de la MP, contrairement aux avis du G7, ne sont prêts à transiger ». « A Kingakati, l’option a été levée pour un découpage territorial dans l’immédiat, et sans concession aucune », précise-t-il.

« Ils se fichent des difficultés qui pourraient surgir sur le terrain, la MP a fait son choix. Comme les élections, les caciques de la MP considèrent que le découpage territorial est tout aussi irréversible », commente le quotidien.

« A défaut d’un compromis le dimanche à Kingakati, la MP a scellé la rupture dans ses rangs. La confirmation, jeudi prochain, de l’interpellation du vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Evariste Boshab, sur initiative d’un député national du G7, est le signe annonciateur du grand vent qui secoue la faille politique du chef de l’Etat », conclut-il.

Et Le Potentiel d’ajouter, « l’unité et la cohésion de la MP se conjugueraient déjà au passé. Car, tous les ingrédients indiquent que désormais c’est l’impasse ».

Forum des As rapporte qu’ « Evariste BOSHAB a annoncé que les animateurs de nouvelles provinces dans le Katanga seront connus dans une cinquantaine de jours ».

Pour le journal, c’est un « carton plein pour le numéro 2 du Gouvernement sur le triple front de la sensibilisation au découpage, aux élections locales et provinciales et du rétablissement de la paix entre Bantous et pygmées ».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :