REVUE DE PRESSE CONGOLAISE DU LUNDI 10 NOVEMBRE 2014


Les journaux paraissant à Kinshasa

Les journaux paraissant à Kinshasa

A la UNE,  les journaux, parus lundi 10 novembre 2014 à Kinshasa, commentent diversement l’actualité en République démocratique du Congo (RDC).

 Le Potentiel, qui titre à la UNE « 34ème Assemblée  novembre générale de l’AIMF : Kinshasa a convaincu », note que ces assises des maires francophones, tenues du 03 au 06 novembre 2014 à Kinshasa, ont été « une occasion pour la RDC de réconforter sa place au sein de l’espace francophone ».

Quant à La Prospérité, elle s’exclame : « Assemblée nationale : Kitebi et Musungay, l’heure de vérité a sonné ! ».  A l’en croire, « les deux motions de défiance contre Patrice Kitebi, ministre délégué aux Finances, et Rémy Musungay, ministre de l’Industrie, n’ont pas été examinées le vendredi 07 novembre parce qu’un député national est décédé ».

Par conséquent, « les députés ont préféré consacrer cette journée à rendre les derniers hommages à l’un de leurs, alors que, pour beaucoup, il ne s’agit là que d’une triste coïncidence, les vrais motifs sont à rechercher ailleurs ».

Selon La Prospérité, « l’affaire la plus délicate aux yeux des députés de la Majorité  présidentielle (MP, est la motion anti-Kitebi et Musungay en qui elle garde son entière confiance ».

D’où, « le principe, c’est de ne jamais céder à la pression de l’Opposition », constate le journal qui fait remarquer que les députés de la MP’« auraient souhaité que la Commission Ecofin de l’Assemblée nationale rende d’abord ses conclusions sur le rapport de la Cour des Comptes sur l’exercice budgétaire 2013 ».

Sur un autre chapitre, Le Phare constate que les délégués de « l’ex-rébellion du M23 n’ont pas répondu au rendez-vous de Kinshasa ! »

Il relève qu’ « une année après leur signature à Nairobi (Kenya), les déclarations de reddition ou accords de paix (c’est selon) ayant mis fin à la rébellion du M23 ont été évaluées le vendredi 07 novembre à Kinshasa ».

« De nombreux acteurs impliqués dans la résolution de cette crise ont pris part à cette grande réunion. Le représentant du M23, René Abandi, vivement attendu, n’a pas fait le déplacement de Kinshasa », selon le journal.

Forum des As annonce que le « Conseil des ministres se tient ce lundi matin à Kinshasa » et pense qu’« il sera question d’examiner des textes législatifs ; il ne devrait donc pas y avoir de quoi fouetter un chat ».

« Seulement, ce Conseil des ministres pourrait se tenir sans deux membres du Gouvernement parce que ce lundi 10 novembre, à moins d’un retournement de  situation, le ministre de l’Industrie, Petites et Moyennes entreprises, Rémy Musungayi Bampale, et son collègue délégué auprès du Premier ministre, chargé des Finances, Patrice Kitebi Kibol Mvul, sont attendus à l’Assemblée nationale où les élus du peuple devront examiner les motions de défiance contre eux », estime Forum des As.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :