Le Foner sollicite l’implication de l’Etat et de la FEC « pour que le Nord-Kivu se développe »


Impwili Lek Liko, directeur provincial du Fonds national d’entretien routier (Foner) au Nord-Kivu.

Impwili Lek Liko, directeur provincial du Fonds national d’entretien routier (Foner) au Nord-Kivu.

Le directeur provincial du Fonds national d’entretien routier (Foner) au Nord-Kivu a sollicité samedi 16 août 2014 à Goma  l’implication de l’Etat et la Fédération des entreprises du Congo (FEC) « pour que le Nord-Kivu se développe ».

«Nul n’ignore que la route passe, le développement suit, là où la route s’arrête, le développement s’arrête. Je sollicite l’implication de différents partenaires, en commençant par l’Etat congolais et la FEC, pour que non seulement le Nord-Kivu se développe mais aussi la RDC en général, tel que prôné par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange », a déclaré Impwili Lek Liko.

En réponse aux spéculations autour du vrai travail de sa structure au Nord-Kivu, il a justifié la « non permanence des agents sur le terrain » par le fait que « le Foner n’est pas un organe technique mais tout simplement un établissement public qui finance ses partenaires ».

 « Le Foner n’est pas un organe technique, mais plutôt, un établissement public qui finance ses partenaires  l’instar de l’Office des routes (OR), l’Office des voiries et drainage (OVD), la Direction des voies de desserte agricole (DVDA) qui ont mandat d’aménager directement les routes », a-t-il expliqué au cours d’un point de presse.

Il a précisé que « le FONER, un organe financier travaillant avec les partenaires ayant la mission technique, collecte les ressources pour financer l’entretien des travaux routiers.

Alors que le Foner œuvre avec ses partenaires techniques, une frange de la population locale croyait que « les agents du Foner devraient aussi être toujours visibles sur le terrain en train de balayer ou asphalter  les rues et les routes lors des travaux ».

La route, un facteur de développement

Dans le cadre d’un partenariat public-privé, les attributaires jouent des rôles techniques sous le financement du Foner. Ainsi, l’Office des routes  intervient dans l’entretien des routes nationales, l’Office des voies et drainage (OVD) s’occupe des routes urbaines tandis que la Direction des voies de desserte agricole gère l’entretien des routes de dessertes agricoles.

Directeur provincial du Foner au Nord-Kivu depuis mars 2014, Impwili Lek Liko était auditeur interne au sein de la Direction générale à Kinshasa.

 Ce poste lui avait permis de sillonner toutes les provinces de la RD Congo dans le cadre du contrôle, du suivi et de l’évaluation des bureaux provinciaux, dont celui du Nord-Kivu.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :