Revue de presse congolaise du jeudi 07 août 2014


Les Journaux paraissant à Kinshasa

Les Journaux paraissant à Kinshasa

La Une de l’actualité de ce jeudi 07 août 2014 en République démocratique du Congo (RDC)  est consacrée à l’arrestation du député national Bertrand Ewanga, au lendemain du meeting organisé par l’Opposition à la place Sainte Thérèse, dans la Commune de Ndjili (Est de Kinshasa).

En titrant « Affaire Ewanga : la diplomatie s’en mêle », Le Potentiel constate que « la pression s’accentue sur les autorités congolaises en vue de la libération du député UNC Jean-Bertrand Ewanga ».

 « A Washington où s’est clôturé hier mercredi le sommet USA-Afrique, le sujet s’est invité dans le débat », indique le journal.

S’interrogeant que « Kinshasa sortira-t-il indemne de cette nouvelle épreuve ? », Le Potentiel  note que, « dans les couloirs du Palais du peuple, l’agitation a déjà gagné les rangs ».

Et pour cause, poursuit-il, « l’entretien prévu ce jeudi entre le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, et le quartet composé d’ambassadeurs des Etats-Unis, de la France, de la Belgique et de la Grande-Bretagne en RDC ».

Selon Le Potentiel, ces derniers veulent « s’enquérir des conditions de l’arrestation du député de l’UNC ; Aubin Minaku devra prouver les conditions dans lesquelles – le Parlement étant en vacances – a été négociée la levée de l’immunité du député UNC Jean-Bertrand Ewanga ».

« L’exercice s’annonce d’ores et déjà difficile pour le président de l’Assemblée nationale, obligé à jouer un mauvais rôle pour sauver l’image du régime dont il est l’un des pions majeurs. Kinshasa parviendra-t-il à tirer son épingle du jeu dans l’affaire Ewanga ? Difficile à parier », conclut le journal.

Sous le titre « Rude épreuve : Ewanga écroué à Makala », La Prospérité rapporte que,  « selon le Procureur Général de la République (PGR), Ewanga, doit répondre d’+offense au Chef de l’Etat et l’incitation à la haine tribale et raciale+ ».

De l’avis du journal, « Flory Kabange Numbi est formel : il n’y aurait   ni vice de procédure, ni arrestation arbitraire,  s’il faut bien   analyser les propos du PGR ».

« Affaire Bertrand Ewanga : la réplique du PGR », titre Le Phare qui rapporte que « vingt-quatre heures après l’arrestation du député Ewanga, suivie de la mesure de la Cour suprême de Justice, le PGR a tenu à apporter ce qu’il a qualifié lui-même de vraie version de cette affaire qui défraie actuellement la chronique tant au pays qu’à l’étranger ».

Le Phare relève que « le PGR a souligné que beaucoup d’interventions ont été faites en marge de ce rassemblement de l’Opposition ».

« Cependant, c’est celle de Bertrand Ewanga qui a versé dans les propos outrageants à l’endroit du chef de l’Etat : +Kabila doit rentrer au Rwanda. Sa place est à la CPI+ », rapporte le journal citant le procureur général de la République.

Dans un autre registre, Forum des As sent « l’odeur d’une campagne électorale ou référendaire prématurée et contre-productive », dans la mesure où « révisionnistes et antirévisionnistes de la Constitution sont tous montés au créneau ».

« Normal en démocratie ! », estime le quotidien. « Seulement voilà, en lieu et place des échanges civilisés, la classe politique ou ce qui en tient lieu retombe dans ses travers qu’on croirait quasi-ataviques faits d’injures, d’anathèmes », croit-il savoir.

Pour Forum des As,  « le vent délétère actuel fait souffler sur le pays un parfum aux fortes odeurs de campagne électorale ; avec tout ce que cette période comporte de tension ».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :