Revue de presse congolaise du mercredi 04 juin 2014


Les Journaux paraissant à Kinshasa

Les Journaux paraissant à Kinshasa

La publication du calendrier électoral par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la rencontre des Envoyés spéciaux de la Communauté internationale avec le président de la République Joseph Kabila ; ainsi que celle entre ces Envoyés spéciaux président de la CENI, sont là des sujets commentés par les journaux parus mercredi 04 juin  2014 à Kinshasa.

 « Elections 2015-2016 : CENI, les Envoyés Spéciaux exigent un calendrier global ! », s’exclame à la Une La Prospérité. Selon  les Envoyés Spéciaux, rapporte le journal, ce « calendrier électoral global devrait prendre en compte tous les scrutins, y compris les législatives nationales et la présidentielle 2016 ».

Selon La Prospérité  « Ces émissaires veulent voir clair au niveau du calendrier électoral, avant de penser à un quelconque soutien à ces scrutins ».Ces visites (celle du ministère britannique des affaires étrangères Matt BAUCH et des envoyés spéciaux de la Communauté internationale, venus s’enquérir de l’évolution du processus électoral en RDC. Elles interviennent après la publication, par la CENI le lundi 26 mai 2014, du calendrier des élections urbaines, municipales et locales.

En titrant : « Kabila-Envoyés spéciaux : la guerre des agendas », Forum des As indique que, « Joseph Kabila est resté le même que lors de sa communication avec les ambassadeurs accrédités en RDC et le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies ».

« La non-ingérence dans les affaires intérieures du Congo-Kinshasa, ainsi que le respect de la souveraineté, de la Constitution et des lois de la République ont occupé une place de choix dans les entretiens entre le chef de l’Etat rd-congolais et les envoyés spéciaux de l’ONU pour la région des Grands lacs, de l’Union européenne, de l’Union africaine, des Etats-Unis d’Amérique et le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU », fait remarquer Forum des As.

Le journal estime que « Tous ces envoyés spéciaux, surtout ceux de l’Occident, ont généralement mission de sonder les chefs d’Etat africains sur des enjeux bien précis ».

Cependant, La Tempête des tropiques quis’exclame :« Joseph Kabila va au-delà du permis en diplomatie ! », note que le chef de l’Etat « s’est adressé samedi dernier aux ambassadeurs comme à des enfants de chœur dans son pays ».

« Avec quels Etats du monde veut-il cheminer pour étancher sa soif de rattraper le temps perdu en guerres ? D’où partiront donc les nouveaux investissements qu’il sollicite pour l’économie de son pays et des fonds pour tenir les élections annoncées s’il ne peut plus compter sur ces étrangers ? », s’interroge le journal.

Pour La Tempête des tropiques, « ceux qui avaient intérêt à organiser cette rencontre, lui ont vite donné le caractère et le contenu d’un tribunal devant lequel les dignes représentants des Etats accrédités à Kinshasa devaient être amenés, pieds et poings liés, pour y être jugés et condamnés ».

« Que cherche le pouvoir établi à Kinshasa en voulant priver les diplomates œuvrant de leur droit d’avoir des relations avec qui ils veulent ? De leur droit de recevoir au bureau ou à domicile des personnalités politiques de leur choix ? D’établir des rapports étroits avec les institutions du pays et leurs dirigeants ? Y’a-t-il des lois en RDC qui règlementent les relations s diplomates avec des tiers ? » ainsi, s’interroge le journal.

Il note, cependant que, « Les ambassadeurs n’ont pas répliqué ! » Avant d’ajouter que « Des personnalités congolaises et étrangères avisées ayant suivi l’adresse de Joseph Kabila aux ambassadeurs samedi dernier soutiennent que ce dernier est allé au-delà du permis en diplomatie ».

Le Potentiel titre dans un autre chapitre : « L’autre face des expulsions de Brazzaville ». Le tabloîde considère que « commission spéciale défense et sécurité » autour de laquelleKinshasa et Brazzaville se sont invités les 2 et 3 juin 2014, était une « patate chaude » où les expulsions de Brazzaville ont livré leurs secrets.

Pour Le Potentiel,« Un travail de fond s’impose pour parer à toute éventualité ». Et que, « Si Brazzaville s’est débarrassé d’un trop plein d’indésirables, se dit-on dans les milieux spécialisés, à Kinshasa, l’on craint que ces événements n’aient dressé le lit à une vaste opération d’infiltration », pense-t-il.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :