Fidel Bafilemba: impossible solution durable en RDC « si Kagame, Kabila et Museveni ne sont pas ramenés à la table des négociations »


De gauche à droite: Paul Kagame, Yoweri Museveni et Joseph Kabila

De gauche à droite: Paul Kagame, Yoweri Museveni et Joseph Kabila

Fidel Bafilemba, chercheur sur  terrain pour l’organisation Enough Project en République démocratique du Congo (RDC), a expliqué à RFI, vendredi 01 novembre 2013, qu’en tant qu’organisation de plaidoyer et étant donné l’expérience sur terrain, son institution pense qu’ « il n’y aura pas de solution durable si les présidents Paul Kagame, Joseph Kabila et Yoweri Museveni ne sont pas ramenés à la table des négociations ».

Fidel Bafilemba indique qu’au-delà de ce processus « biaisé, non transparent et opaque au parc de Kampala, les véritables négociations devraient se faire entre les trois présidents pour que finalement, on puisse trouver une stratégie de sortie de crise de manière définitive ».

Si cela n’est pas fait, ajoute-t-il, « je ne vois pas comment Kagame et Museveni vont lâcher facilement le M23 ». Mais néanmoins, dit-il, « c’est un processus qui va permettre à ce qu’il y ait le lancement des véritables négociations entre le Congo, le Rwanda et l’Ouganda ».

Fidel Bafilemba indique aussi que, le président Museveni tient mordicus à ce fameux processus de Kampala. Rappelant que « quand bien même la cité de Bunagana tombait entre les mains de l’armée congolaise, l’Ouganda a dépêché des moyens logistiques, et on a ramené le président politique du M23, Bertrand Bisimwa à Kampala. Je pense que cet élément quand même fait comprendre que Museveni tient à ce que ces négociations continuent et aboutissent ».

« Trop vite en besogne »

Depuis les derniers affrontements entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et le M23 au Nord-Kivu, ces  derniers sont en déroute et se sont retranchés dans les collines des environs. Cela, à la victoire  de l’armée congolaise.

Pour Fidel Bafilemba, juste au bout de quelques jours seulement des affrontements, dire que le M23 a fini, « serait trop vite allé en besogne, pour un mouvement qui a fait preuve de résistance plus de dix ans, et soutenu militairement et en homme par le Rwanda et l’Ouganda ».

Selon le chercheur, trois ou quatre choses justifient le recule du M23 et la modification de l’équilibre de force.

Premièrement, fait-il savoir, c’est l’engagement de la Tanzanie, du Malawi et de l’Afrique du Sud à la contribution de la Brigade de l’Onu aux cotés des FARDC qui a été un élément déterminant, ayant fait pencher la balance en faveur de la RDC.

Il s’agit aussi, selon Fidel Bafilemba, « de la pression nationale des gens du pouvoir, de la Société civile et des partis politiques congolais, à l’endroit de Joseph Kabila qui était pointé du doigt en tant que commandant suprême des FARDC».

Un élément qu’il faut prendre en compte

A en croire Fidel Bafilemba, les pressions accentuées des envoyés spéciaux de l’Onu, des Etats-Unis et de l’Union européenne pour régler ce conflit, est un élément qu’il faut prendre en compte. Et cela, aurait joué sur la stratégie du Rwanda. « Ces gens ont du pesé de leur poids, leurs efforts mis en commun, ont pu faire quelque chose », a-t-il souligné.

Enfin, un facteur qui pourrait expliquer la progression de l’armée congolaise, selon Fidel Bafilemba, ce sont des changements et réorganisations au sein des FARDC depuis l’an passé.

Pour rappel, deux mois plus tard après la chute de Goma  en novembre 2012, le gouvernement a rappelé tous ses commandants (au moins 140) qui étaient en charges des opérations au Nord-Kivu.

Aujourd’hui, ces officiers certes promus en grade militaire, sont à Kinshasa. Mais, bon nombre d’entre eux, affirme Fidel Bfilemba, sont « des généraux sans fonctions ni commandements et sans communication substantielle avec les gens qui sont sur terrain ». Il note que « parmi eux, il y en avait ceux qui étaient soupçonnés d’être d’agents doubles ».

Tout cela, pense-t-il, a dû changer la situation.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :