RDC: Les Concertations nationales pourraient accoucher d’un « gouvernement de large ouverture »


Joseph Kabila, président de la RDC

Joseph Kabila, président de la RDC

Bientôt dix jours que les concertations nationales en République démocratique du Congo ont pris fin, alors que le président Joseph Kabila avait promis de s’adresser rapidement à la population pour faire connaître la suite qu’il comptait donner aux propositions issues de ces assises. Pour l’instant il n’en est rien.

Certains pensent que « le temps qui tire en longueur, est synonyme des difficultés auxquelles se heurte Joseph Kabila, notamment s’agissant de la mise en place d’un gouvernement de large ouverture ».

Faudra-t-il reconduire Augustin Matata Ponyo, premier ministre en exercice que l’on dit bien coté par la communauté internationale, ou en désigner un autre provenant de l’opposition?

Tel est le dilemme auquel le chef de l’Etat serait actuellement confronté. Certaines sources évoquent le «1 + 2», la nomination de deux vice-présidents : un issu de l’opposition et un autre de la majorité. Cette option avait été également abordée aux concertations nationales.

D’après Lambert Mende, porte-parole du gouvernement,  le président de la République serait en train de «préparer soigneusement les décisions qu’il va être amené à annoncer ». Cependant, il rejette toute idée de négociations préalables, avec certains partenaires ou autres groupes de pression, avant l’annonce présidentielle.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :