RDC: les principaux partis de l’opposition boycottent les concertations nationales


Samy Badibanga, président du groupe parlementaire UDPS et alliés.

Samy Badibanga, président du groupe parlementaire UDPS et alliés.

Les principaux groupes parlementaires de l’opposition à l’Assemblée nationale: l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), l’Union pour la nation congolaise (UNC), le Mouvement de libération du Congo (MLC) et leurs Alliés ont réaffirmé communément, samedi 31 août à Kinshasa, leur boycott des concertations nationales prévues le 04 septembre 2013, en République démocratique du Congo (RDC). Ils pensent que cette forme de dialogue n’est pas susceptible à ramener la paix. Bien au contraire, qu’elle peut compliquer davantage la situation.

Dans une déclaration politique faite au Palais du Peuple, le président du groupe parlementaire UDPS et Alliés, Samy Badibanga, a demandé au président Joseph Kabila de prendre une autre ordonnance instituant «un dialogue politique conforme à l’esprit de l’’accord-cadre d’Addis-Abeba et de la résolution 2098» du Conseil de sécurité de l’ONU.

Selon lui, «l’opposition politique persiste et soutient que l’ordonnance du 26 juin 2013 et les concertations nationales s’écartent de l’accord-cadre», signé par onze Etats africains le 24 février dernier à Addis-Abeba pour le retour de la paix dans l’Est de la RDC, et de la résolution 2098 du Conseil de sécurité des Nations unies.

« L’interprétation sélective qui frappe la résolution 20-98 à travers l’ordonnance du 26 juin 2013 expose la nation toute entière,  au risque de passer à côté des objectifs de réconciliation nationale et de paix . », a expliqué Samy Badibanga.

« Nous vous disons tout simplement que rien n’a été respectéNous sommes dans un pays où la parole ne vaut rien. Il faudrait mieux que le cadre juridique puisse être là. Comme ça n’y est pas, nous disons clairement que, au nom du MPCR, personne n’a le droit d’aller là-bas. Et [pour] ceux qui iront là-bas, la décision est simple : la radiation à vie. », a déclaré le député Jean-Claude Vuemba, président du Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR), un autre parti allié à cet engagement.

Les mêmes parlementaires ont réitéré leur exigence d’une nouvelle ordonnance, complétant et modifiant celle du 26 juin.

Non à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale

A en croire cette déclaration politique, les signataires rejettent « tout prétexte d’utiliser les concertations nationales, dénoncent la volonté de mettre en place un gouvernement d’union nationale et lèvent l’option de ne pas participer aux concertations nationales, telles que convoquées et organisées à ce jour».

Une dizaine d’Ong de défense des droits de l’homme avait aussi rejeté jeudi 26 août devant la presse, l’idée d’une éventuelle formation d’un gouvernement d’union nationale à l’issue des concertations nationales. Cette idée avait été préconisée pour la première fois samedi 10 août par le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, coprésident des concertations nationales avec son collègue de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku.

En outre, les groupes parlementaires UDPS, UNC, MLC et Alliés s’opposent à la révision constitutionnelle. «La libération de tous les détenus politiques et de ceux d’opinion devrait être un préalable pour apaiser tout le monde, parce que nous recherchons la cohésion nationale. Mais hélas, […] rien tout de cela n’a pas été pris en compte» dans le règlement intérieur du forum, avait déploré jeudi dernier  le député national Bernard Biando de l’Union des démocrates mobutistes (UDEMO).

Par ailleurs, à travers leur déclaration politique, les  trois groupes parlementaires  ont  lancé un « appel vibrant à la communauté internationale pour un effort de recadrage du dialogue et pour le strict respect de la résolution 2098 du Conseil de sécurité des Nations unies

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :