Découvrez les pouvoirs extrasensoriels : la téléportation – une réalité ?


Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se transporter instantanément d’un endroit à l’autre, que ce soit simplement pour voyager dans d’autres pays ou avoir accès à de nombreuses connaissances à travers le monde. Cette envie est, même, l’une des plus partagées par les humains avec la possibilité de se rendre invisible ! Or, il semblerait que cette possibilité ne soit pas uniquement du domaine de l’imagination ou un bon sujet de films. Certaines études scientifiques ont même été menées depuis des années en ce sens. Alors : la téléportation – une réalité ?

Du point de vue le plus simple, la téléportation est la possibilité de se transporter d’un point à un autre en quelques fractions de seconde, même si l’endroit d’arrivée est situé à des milliers de kilomètres ou à l’autre bout du monde !

Les moyens imaginés pour arriver à une telle prouesse, qui même selon certains scientifiques pourrait devenir une réalité demain, ou plutôt après-demain, sont très variés. Ils vont de machines très compliquées à la simple intervention de la pensée en passant par des portes temporelles qui, selon certains, existent déjà !

Selon certaines études scientifiques, en effet, la téléportation ne serait pas uniquement un fantasme mais une possibilité qui est envisagée avec de plus en plus de sérieux.

Une histoire de « trous » !

Pour comprendre comment la téléportation est plus qu’une simple lubie mais pourrait devenir rapidement une réalité, il faut comprendre la structure de la matière qui compose l’univers ainsi que toute chose et que tout être y vivant.

La matière est un terme général pour caractériser ce avec quoi tout ce qui existe a été « fabriqué », que ce soit le règne minéral, végétal ou animal…

La matière est donc constituée d’atomes dont vous avez une représentation ci-dessous.

Comme vous le voyez ci-dessus, un atome comprend un noyau central composé de neutrons et de protons (en bleu et rouge ci-dessus). Autour de ce noyau gravitent (se déplacent) des particules appelées des électrons.

On peut comparer un atome à notre système solaire, autrement dit à des planètes (les électrons) qui seraient en orbite autour d’un soleil (le noyau avec protons et neutrons)

Selon une des théories scientifiques expliquant la possibilité de la téléportation, celle-ci serait possible par le fait que l’on peut dématérialiser les atomes en un endroit et les reconstituer en un autre endroit, aussi éloigné du premier point qu’il puisse être.

Le premier défi technologique à relever est donc de trouver la façon de dématérialiser des atomes en un endroit. Imaginez le corps humain comme un gigantesque puzzle. La première étape consiste alors à dissocier les différents éléments du corps humain.

La deuxième étape consisterait à les faire voyager à travers l’espace, voire le temps pour certains, et la troisième étape à les réassembler à l’identique en un autre endroit.

Les défis de la téléportation : éviter le syndrome de « La Mouche »

Les trois défis de la téléportation correspondent aux trois étapes de la téléportation : dissociation du corps en un point A, envoi, puis réassemblage du corps en un point B.

Cette triple manœuvre demande évidemment de prendre de nombreuses précautions pour que les opérations se déroulent en un temps minimum et dans un environnement ultra-protégé pour éviter tout problème.

Le meilleur exemple de ce qui pourrait arriver est illustré par le film La Mouche qui a connu deux versions. Une en 1958 par le film : La Mouche Noire, lui-même inspiré d’une nouvelle de George Langelaan, écrivain et journaliste franco-britannique.

L’autre film est La Mouche de David Cronenberg, tournée en 1986.

Dans la version de Cronenberg, la plus connue, Seth Brundle (Jeff Goldblum) est un scientifique qui mène des recherches sur la téléportation.

Il la teste d’abord sur des objets, puis des animaux, qu’il essaye d’envoyer d’une machine A à une machine B se trouvant dans la même pièce.

Au début, il essuie de nombreux échecs qui résument les problèmes que l’on peut rencontrer dans les expériences de téléportation : soit les objets ou les animaux ne réapparaissent pas dans la machine B censée recevoir l’objet ou l’animal téléporté de la machine A, soit « ce » qui arrive dans la machine B est un monstre formé des différentes parties de l’animal de départ mais « remonté dans le désordre » : les pattes à la place de la tête, le torse à la place des pattes et ainsi de suite…

Mais le danger ultime est matérialisé quand le scientifique décide de se téléporter lui-même. Il se trouve que, par inadvertance, une mouche s’est introduite dans la machine A de téléportation. Malheureusement, Seth Brundle ne s’en aperçoit pas et son code génétique est mélangé avec celui de la mouche. Après la téléportation, qui semble d’abord réussie, le scientifique se transforme peu à peu en monstre dégénéré.

Heureusement que nous sommes en pleine fiction avec ce film qui peut faire un peu peur !
Alors, que nous réserve l’Avenir ?

Si les scientifiques arrivent à surmonter ces difficultés, il se pourrait que la téléportation soit rapidement une réalité comme le laissent présager les dernières expériences faites en 2001 pour l’Armée de l’Air des USA par le Dr Eric W. Davis !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :