Concertations nationales : La NSCC exige que « la place des provinces soit clairement définie »


Les représentants Provinciaux de la NSCC

Les représentants Provinciaux de la NSCC

Venus de toutes les Provinces de la Républiques démocratique du Congo (RDC), pour participer aux travaux de l’Atelier national de la Société civile qui démarre du lundi 22 au 24 juillet 2013 à Kinshasa, les représentants provinciaux de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) et ceux du Forum des leaders (FL), exigent leur participation aux Concertations nationales, par la « définition claire de la place des Provinces ainsi que les modalités de participation auxdites concertations ». Ils l’ont fait savoir, au cours d’un point de presse tenu dimanche 21 juillet 2013, au siège national de la NSCC, à Kinshasa.

« Nous exigeons que la place des Provinces soit clairement définie, mais aussi, que les modalités de participation aux concertations nationales soient inclusives et tiennent compte des provinces », ont déclaré dans un communiqué, les délégués provinciaux de la NSCC.

Ils ont également exigé que le quota de la Société civile soit revu à la hausse, soit 60% de participants, souhaitant aussi que le Comité organisateur de l’atelier transmette au présidium des concertations nationales, le plus rapidement possible leurs revendications « légitimes ».

« La NSCC est parmi des partenaires qui, dès la première heure, ont plaidé pour que les concertations aient lieu », a expliqué Hilaire Kabuya, Coordonateur provincial de la NSCC au Kasaï Oriental, conditionnant ainsi, leur participation à ces assises par la prise en compte de certains préalables, en attendant qu’ils approfondissent la question.

Une Société civile plurielle et multiformes

A ce jour en RDC, le problème de la Société civile concerne  plus d’une centaine d’organisations non gouvernementales. N’étant pas associée, la NSCC et coalition pensent qu’elles ne peuvent pas « aller dans une histoire où nous ne savons pas comment elle a été conçue, comment elle va s’exécuter et comment elle va se réaliser », a souligné Hilaire Kabuya.

Il a ajouté que « les plates formes qui ont la même vision de bénévolat, du travail engagé pour atteindre le bien être social au niveau de notre population sont avec nous. Nous démarrons ce travail pour dégager un cahier des charges, qui prennent en compte tous les problèmes de notre peule ».

Cependant, la NSCC dit tendre la main à tout le monde. « Ils ont fait leur cahier des charges », explique Hilaire Kabuya,  « et se sont concertés en tant que plate forme et coalition par rapport à ce cadre-là, nous devons aussi nous concerter pour élabore un document de travail entant que plate forme et coalition par rapport à ce que nous entendons détenir comme les vrais problèmes de l’Etat ».  

La NSCC pense qu’à la limite, lorsque tous ces cahiers de charges arriveront au niveau des décideurs, ils pourront créer le meilleur cadre de concertations.

Elle insiste sur le fait qu’il n’y a jamais eu un protocole signé pour qu’une plate forme engage une autre. Dans ce cas-là, tout juridiquement, pense-t-elle, « il faut agir avec chaque plate forme, avec chaque réseau de manière séparée jusqu’au jour où une opportunité sera donnée à tous les réseaux ou à toutes les plates formes de désigner une interface ou un porte-parole ».

Par ailleurs, les représentants provinciaux de la NSCC affirment que les décisions du Forum national organisé par l’autre branche de la Société, mercredi 17 juillet 2013, ne leur seront jamais opposables. Car n’étant pas impliqués.

Ils ont dit être favorables à la médiation du président Sassou Ngueso du Congo Brazzaville, quant à ces concertations. Car, estiment-t-ils, « il connait le problème du Congo et il a intérêt à vouloir la paix en RDC », pays voisin du sien.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :