Louis Alphonse Koyagialo, nouveau gouverneur de l’Equateur


Louis Alphonse Koyagialo, nouveau gouverneur de l'Equateur

Louis Alphonse Koyagialo, nouveau gouverneur de l’Equateur

Le candidat de la majorité présidentielle (MP) Louis Alphonse Koyagialo a été élu au second tour lundi 10 juin à Mbandaka gouverneur de  la province de l’Equateur par 76 députés provinciaux contre 27 pour Jean-Lucien Busa Tongba, cadre du Mouvement de libération du Congo (MLC) qui a concouru en « indépendant ».

Devenu le 28ème gouverneur de l’Equateur depuis l’indépendance de la République démocratique du Congo (RDC) après avoir récolté 35 voix au premier tour contre 22 à son challenger, il succède à Jean-Claude Baende relevé de ses fonctions par une ordonnance présidentielle du mercredi 13 mars 2013 se fondant sur l’article 198 (révisé) de la Constitution pour « mettre fin à la crise grave et persistante qui menace les institutions de la province ».

« Lorsqu’une crise politique grave et persistante menace d’interrompre le fonctionnement régulier des institutions provinciales, le président de la République peut, par une ordonnance délibérée en Conseil des ministres et après concertation avec les bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat, relever de ses fonctions le gouverneur d’une province », stipule cette disposition constitutionnelle.

« Unité et rassemblement »

Dans son projet de société présenté lundi 3 juin à l’Assemblée provinciale, le candidat Koyagialo a appelé les populations de l’Equateur à l’« unité et au rassemblement en vue de hâter le développement la province qui tire la queue au classement des entités provinciales de la République ».

A cette occasion, il s’est engagé à « mettre au profit de la province » sa riche expérience accumulée dans d’autres provinces du pays, « à œuvrer dans l’harmonie avec l’assemblée provinciale, à la reconnaître comme la première institution de la province ; faire de l’Equateur un modèle de gouvernance de proximité ».

Il a pris également l’engagement d’« être proche de la population et de ses problèmes et y apporter des solutions idoines ; de reconnaître aux députés de l’Equateur la place qui leur revient au sein de la province; instaurer un système de retraite en faveur des députés provinciaux de l’Equateur à l’instar de ceux de l’Assemblée nationale ».

Biographie

Louis Koyagialo est né le 23 mars 1947. Il est licencié en Droit à l’Université de Lovanium (UNIKIN) et a travaillé comme conseiller juridique à l’Office national de logement (ONL) en 1972, avant de travailler au ministère des Affaires sociales, l’année suivante.

Expert dans la territoriale, Koyagialo a travaillé au Katanga comme directeur de région en 1979, avant de devenir par la suite commissaire  sous-régional de Likasi (1980-1982), puis commissaire urbain de Lubumbashi jusqu’en 1985.

Il a été également gouverneur du Kasaï Oriental en 1985, avant d’être muté au Kivu, et du Katanga entre 1986 et 1990.
En mars 2012, le vice-Premier ministre et ministre des Postes, téléphones et télécommunications (PTT) Louis Alphonse Koyagialo a été nommé Premier ministre intérimaire de la RDC, en remplacement d’Adolphe Muzito élu député en novembre 2011.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :