Le budget du « Plan d’action » 2013-2017 de l’UNICEF en RDC évalué à 914 millions USD


Les enfants pris en charge par l'UNICEF (Photo:UNICEF)

Les enfants pris en charge par l’UNICEF (Photo:UNICEF)

Le gouvernement de la RD Congo et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé jeudi 11 avril à Kinshasa le « Plan d’action du programme de pays de l’UNICEF pour la période 2013 à 2017 » dont le budget de mise en œuvre s’élève à 914 millions USD, dont 274 millions USD de ressources propres de l’UNICEF et 640 millions d’autres ressources à mobiliser, y compris pour les urgences ».

« Ce plan d’action s’aligne sur les priorités nationales inscrites dans le plan du Gouvernement de la lutte contre la pauvreté (DSCRP II) et le cadre d’action pour le développement des agences de l’ONU (UNDAF 2013-2017) », a indiqué un communiqué du Bureau de coordination de l’ONU aux affaires humanitaires en RDC (OCHA-RDC).

Le plan décline les grandes orientations contenues dans le document du Programme de pays (CPD) et s’articule autour de cinq priorités: la survie des enfants, l’éducation primaire de qualité pour tous, la gouvernance pour la protection des enfants, l’environnement favorable aux droits des enfants, la préparation à l’urgence et la transition.

«Cette signature est très importante, car elle clôture un processus de réflexion et d’échanges, avec nos partenaires à tous les niveaux, districts, provinces, niveau national, au sujet de la coopération de l’UNICEF avec la RDC pour la période 2013-2017 », a déclaré la représentante de l’UNICEF en RDC, Barbara Bentein.

« Il s’agissait pour nous, après le cycle de coopération 2008-2012 et maintenant que nous entrons dans la 50ème  année de coopération avec ce beau et vaste pays, d’assurer que notre contribution au développement du pays et de ses enfants, réponde au mieux aux circonstances en évolution du pays », a-t-elle expliqué.

Le vice-ministre de la Coopération internationale et régionale Dismas Magbengu Swana Emin a remercié l’UNICEF pour son appui aux efforts du gouvernement et pour « l’excellence des relations, du dialogue et du travail en commun abattu ».

Des réalisations considérables

Le programme précédent a permis des réalisations considérables et axé sur trois dimensions, à savoir l’urgence, la transition et le développement. Selon OCHA, l’UNICEF et ses partenaires ont porté assistance à 4,8 millions de personnes grâce au mécanisme de Réponse rapide aux mouvements de population (RRMP).

Outre la vaccination de routine de 8.487.029 enfants, plus de 15 millions ont reçu trois doses de vaccin oral antipoliomyélique. En plus, 18.131.073 enfants ont été vaccinés contre la rougeole. Environ 40 % des enfants ont été protégés contre le paludisme à travers des campagnes de distribution de 9 712 072 moustiquaires imprégnées d’insecticide (MII) de longue durée.

Les campagnes de scolarisation ont permis d’inscrire 4 676 436 enfants en première année du primaire. Grâce au programme national « Village Assaini », 1.230.500 personnes ont eu accès à l’eau potable. Les systèmes de protection de l’enfant ont assuré la prise en charge de 991.822 enfants vulnérables, dont 469.901 filles.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :