La population civile victime de tracasseries et exactions dans plusieurs territoires du Sud-Kivu


La Province du Sud-Kivu et ses territoires

La Province du Sud-Kivu et ses territoires

La communauté humanitaire du Sud-Kivu (RDCongo) est préoccupée par les incidents de protection contre les populations civiles dans plusieurs territoires. « Dans le territoire de Fizi, des éléments armés opèrent de façon récurrente des collectes de vivres auprès des populations de Kilembwe. A Katupu, des éléments présumés de Forces de résistance du seigneur (FDLR) pillent les champs de la population locale », a annoncé mercredi, à Kinshasa, Sylvestre Ntumba Mudingayi, chargé de l’information publique adjoint du Bureau de la coordination de l’ONU aux affaires humanitaires en République démocratique du Congo (OCHA-RDC).

 » A Kananda et Sebele, des éléments des groupes armés en attente d’intégration au sein des Forces armées de la RDCongo (FARDC), font des collectes de vivres forcées auprès de la population », a souligné Ntumba Mudingayi. Précisant que, ce même comportement est aussi observé « à Makelele, dans le territoire de Kalehe, où des groupes armés attendent leur intégration dans l’armée nationale ».

Il a indiqué que le processus de cantonnement des groupes armés pour leur intégration au sein des FARDC, s’accompagnent parfois des pillages et des extorsions lors de l’acheminement des éléments vers leur lieu de regroupement.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :