La RDC célèbre la Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte anti-mines


détection des mines par les casques bleus de l'ONU

détection des mines par les casques bleus de l’ONU

La RD Congo célèbre le 4 avril, ensemble avec les autres pays du monde, la « Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte anti-mines » proclamée le 8 décembre 2005 par les Nations Unies.

« La déclaration a été votée suite aux recommandations des Etats membres, lesquels désiraient créer une opportunité de sensibiliser le public aux problèmes des mines et Restes explosifs de guerre (REG) et aux efforts pour les éliminer », explique une source onusienne. La lutte anti-mines concerne non seulement le déminage, la dépollution, mais également l’éducation au risque des mines et REG, la destruction des stocks, l’assistance aux victimes et le plaidoyer », explique une source onusienne.

Elle donne l’occasion d’attirer l’attention sur les besoins des victimes des mines et des restes explosifs de guerre et permet, aux Etats membres, la société civile et l’ONU de « s’employer à créer les conditions législatives, sociales et économiques permettant aux survivants de jouir de leurs droits et de jouer un rôle productif au sein de la société ».

« Prêtez votre jambe pour une RDC sans mines ni Restes explosifs de guerre » est le thème national retenu par le Centre de coordination de la lutte anti-mines des Nations Unies (UNMACC) et le Centre congolais de la lutte anti-mines (CCLAM) et leurs partenaires pour célébrer cette journée.

En 2012, le thème retenu par UNMACC et le CCLAM invitait les populations à « prêter » leur jambe « pour la ratification de la Convention internationale relative aux droits des personnes vivant avec Handicap ».

Depuis lors, le projet de ratification a été transmis à l’Assemblée nationale et au Sénat tandis que le projet de loi portant protection et promotion aux personnes vivant avec handicap est en cours de ratification.

« L’ONU est fermement résolue à mieux faire connaître le problème des mines et à lancer des initiatives visant à les éliminer, et ce, dans le monde entier. En cette Journée internationale, nous réaffirmons notre engagement en faveur d’un monde exempt du danger que représentent les mines et les autres restes de guerre », affirme dans son message le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Il encourage les Etats Membres à « ratifier tous les instruments relatifs au désarmement, au droit humanitaire et aux droits de l’homme qui concernent les mines antipersonnel, les restes explosifs de guerre et les personnes ayant survécu aux effets dévastateurs de ces engins ».

Près de 2.458 personnes tuées en RDC

A l’occasion du lancement de l’enquête nationale sur l’identification des zones contaminées par les mines en mars 2013, le Centre congolais de lutte anti-mines gouvernement (CCLAM) a annoncé que la RDC a enregistré, de 2002 à 2012, 2.458 victimes de mines antipersonnel. « Malgré dix années d’efforts combinés entre les autorités nationales de lutte anti-mines, l’Onu et les ONG, le travail de déminage en RDC n’atteint que 30%. Toutes les réalisations évoquées présentent un résultat en deçà des objectifs réels attendus dans le cadre de la mise en œuvre des instruments juridiques relatifs à la lutte anti-mines », a déploré son coordonnateur national Alimasi.

Il a expliqué que les premières mines anti-personnel ont été larguées en RDC au lendemain de l’accession du pays à l’indépendance en 1960 avec les événements de la sécession du Katanga.

La situation s’est empirée avec les conflits armés que connait le pays depuis 1996, lorsque les éléments de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération (AFDL) avaient lancé la guerre qui a abouti à la chute du régime du maréchal Mobutu en mai 1997.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :