Le groupe musical congolais Staff Benda Bilili sur le point d’imploser


staff Benda Bilili

staff Benda Bilili

La tournée du groupe musical « planétaire » de la RDC Staff Benda Bilili, qui est sur le point d’imploser après avoir effectué le tour du monde, vient d’être annulée à cause de dissensions internes. Vendredi 18 janvier, le quotidien français Le monde a révélé que deux des membres fondateurs du Staff, Théo Nzonza Nsituvuidi et Coco Yakala Ngambali, auraient quitté le groupe.

Selon RFI, ces deux piliers auraient monté depuis Kinshasa leur propre groupe. « Mais ces deux départs n’ont été que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase des nombreux désaccords minant la formation », a-t-elle précisé.
Depuis plusieurs mois, une ambiance plus que conflictuelle régnait au sein du Staff à la suite de la création d’une ONG œuvrant pour les handicapés et les enfants des rues kinoises, montée entre son directeur Maurice Ilunga et le groupe. Ce qui aurait mis le feu aux poudres. « Des histoires de gros sous ont vite semé le trouble dans la joyeuse bande de musiciens et entraîné la rupture avec le manager belge Michel Winter, qui a participé au lancement du Staff, et de l’agence française de tournées Run Productions. Et le début de la fin du groupe décollé il y a quatre ans est arrivé », selon la radio française. C’est un véritable conte de fées qu’a pourtant vécu le groupe jusqu’à cette fin 2012 tragique.

Spectaculaire reconnaissance mondiale

Formé de musiciens handicapés des rues de Kinshasa, le Staff Benda Bilili a connu une notoriété grandissante dès la sortie en 2009 de « Très très fort », son premier disque. La critique était alors unanime : « Staff Benda Bilili est très, très fort ».

La musique, jouée sur des instruments rafistolés, leur a attiré davantage de fans. « Notre premier album parlait de la lutte contre la polio, qui a fait de nous ce que nous sommes », avait expliqué le leader du groupe, Ricky Likabu sur Rfi-Musique en septembre 2012.

La reconnaissance mondiale du groupe a été spectaculaire et rapide. Dès le mois de mai 2010, suite à la projection au Festival de Cannes du documentaire « Benda Bilili ! » racontant les origines de cette formation musicale congolaise – réalisé par leurs producteurs attitrés Florent de La Tullaye et de Renaud Barret -, le nombre des fans du Staff a débordé.

Puis, il y eut l’heure de la sortie en septembre 2012 de « Bouger le monde », qui a encore été un succès mondial. Le Staff Benda Bilili a parcouru la planète et aucun continent ne lui a échappé.
Il s’est produit le 6 septembre 2012 au Royal Albert Hall de Londres, en pleins Jeux Paralympiques. Pour certains, ces musiciens sont un symbole de la rumba congolaise aux influences de funk, de reggae et dopée au rythme infernal des rues de « Kinshasa la Belle ». Mais, peut-être que, hélas !, le monde ne bougera plus avec le Staff Benda Bilili.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :