Kinshasa : A deux jours du sommet de la Francophonie, plusieurs quartiers en manque d’eau et d’électricité


Quelques habitants de Kinshasa à la recherche de l’eau (Photo: J.Bompengo)

Il nous reste plus que deux jours pour que se tiennent à Kinshasa, les travaux du 14ème sommet de la francophonie. Nombreux sont des Kinois qui voudraient voir la retransmission directe à la télévision de ce grand événement. Cependant, plusieurs quartiers de la capitale sombrent dans le noir depuis plus d’une semaine.  A cela s’ajoute la pénurie en eau potable non fournie par la Régie de distribution d’eau (Regideso).

Le cas typique est celui des quartiers Maman Mobutu, Cité verte, Masanga mbila, Badiadingi, Matadi mayo et Cité Pumbu, dans la Commune de Mont-Ngafula.  Depuis plus d’une semaine, à l’aube, les habitants de ces quartiers sont soumis à des exercices involontaires. Jeunes et vieux défilent avec les différents récipients à la recherche de l’eau, en parcourant des très longues distances. Certains propriétaires des endroits où coulent difficilement l’eau, trouvent ici, une occasion de se faire de l’argent. Car, ils vendent cette denrée nécessaire par bidon de 25 l à 200 FC.

En dehors de toutes les difficultés liées à la pénurie d’eau dans ces quartiers, s’ajoute également le manque de fourniture du courant électrique par la Société nationale d’électricité (SNEL). Situation confirmée par la Regideso qui justifie les perturbations dans la fourniture d’eau, par le manque d’énergie électrique.

« Les abonné qui sont alimentés par notre usine de Lukaya sont les plus touchés. Depuis 5 ou 6 jours, nous connaissons des perturbations dues aux problèmes que connait la SNEL avec le barrage de Zongo II. Ce qui fait que nous sommes obligés d’attendre la nuit pour faire fonctionner nos machines. Qu’à cela ne tienne, on nous a promis que dans 24 heures, la situation pourra être rétablie », a déclaré hier mardi, sur radio okapi, le directeur provincial de la Regideso, Gervais Ntariba.

A en croire les dires du directeur provincial de la regideso, les quartiers précités devraient être desservi en eau potable à partir de ce matin. Cependant, la situation demeure la même jusqu’à ce moment.

Du coté de la SNEL, l’on apprend qu’une machine de Inga 2 aurait été mise en arrêt pour assurer la réhabilitation et qu’une autre serait en panne. C’est ce qui justifierait les perturbations dans la fourniture de l’électricité.

Entre temps, les abonnés de ces deux grandes sociétés souffrent et sont abandonnés à eux-mêmes.

Il faut rappeler que la quasi-totalité des abonnés de la Snel habitant ces quartiers payent leurs factures en mode prépayé. Cela sous-entend que, on peut avoir un compte bien approvisionné mais, se retrouve privé de ses droits. C’est-à-dire de l’énergie électrique.

Ils invitent par ailleurs, les autorités de ces deux sociétés de leur remettre dans leurs droits.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :